Site de l'USPPM

banniere_animee.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2019 portés à notre  connaissance: 

 Déjà 83   blessés et 6 morts en 2019

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 2017, 68 blessés en 2018

Martigues (13) : ivre il frappe des policiers municipaux et finit en garde à vue.

Lundi après-midi vers 17h, les policiers municipaux de Martigues repèrent un homme torse nu qui déambule sur le quai général Leclerc.

Au moment de son contrôle, celui-ci se saisit d'un bâton et frappe violemment les forces de l'ordre.

3 policiers municipaux ont été légèrement blessés, un autre plus sérieusement avec un arrêt de travail de 10 jours à la clé.

En garde à vue pour violence, cette personne sans domicile fixe refusé hier de sortir de sa cellule dans le commissariat de Martigues comme de répondre aux policiers.

Il sera déféré ce mercredi matin au parquet en comparution immédiate.

Lire l'article sur maritima.info

 

Le 12 mai 2019

De sources syndicales nous apprenons le suicide d'un Collègue Policier Municipal sur la Commune

d'Orange (84)


Cinq collègues qui se donnent la mort, il y a lieu de s’inquiéter !
Les adhérents et les membres du bureau national de l’USPPM
présentent leurs plus sincères condoléances à
la famille et
aux proches, RIP
.

Garde Champêtre profession soit disant en danger

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

2n8n9tz.jpgDans un reportage télévisé nous pouvons apprendre que le projet de loi concernant l'intégration des gardes champêtres dans la Police Territoriale représenterait un danger pour cette profession.

L'exemple de ce "policier rural" qui exerce des missions à bord d'un véhicule muni d'un feu spécial amovible, démontre que le danger est ailleurs.

Un Garde champêtre, selon les textes doit porter un insigne réglementaire où il est inscrit "la loi", cet agent ne semble pas l'avoir sur sa tenue d'uniforme. (Article R 2213-58 du Code Général des Collectivités Territoriales)

 Les véhicule des Gardes Champêtres, toujours selon les textes de loi ne peuvent être dotés de feux spéciaux, ils n'ont pas un caractère d’intérêt général prioritaire or nous apercevons dans le reportage un feu bleu amovible dans l'habitacle du véhicule (La mention des véhicules des gardes champêtres ne figure pourtant pas dans la liste des véhicules d’intérêt général prioritaires définie par l’article R.311-1 du Code de la route).

 Quant à devenir agent territorial, il est peu probable qu'un garde champêtre soit appelé à quitter son secteur géographique, de plus "arpenter le bitume et relever des infractions à la circulation sur un boulevard" est une définition des missions de Police Municipale  bien restrictive car les policiers municipaux  sont, eux aussi, au service de la population dans le cadre de la police de proximité.

 Ce reportage semble être une accumulation de fausses informations orchestré sans doute par une association de dissidents ayant formé un  syndicat, sans aucune référence au moindre texte de loi.

 Et cette proposition de loi visant à créer des polices territoriales et portant dispositions diverses relatives à leur organisation et leur fonctionnement, si elle est adoptée, permettra sans doute de remédier à toutes les dérives constatées.

 (Sources : http://videos.tf1.fr/jt-13h/2014/garde-champetre-la-profession-en-danger-face-a-un-projet-de-loi-8480218.html)

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.