Site de l'USPPM

banniere_animee.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2019 portés à notre  connaissance: 

 Déjà 66      blessés et 6 morts en 2019

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 2017, 68 blessés en 2018

 

 

Montpellier : sans permis, il percute un policier municipal sur un scooter volé

Ce jeudi 16 mai, un policier municipal a été renversé par un scooter dans la rue Durand, près des halles Laissac à Montpellier. D'après les secours, la victime présentait un traumatisme à l'épaule. 

Alors qu'il circulait sur un deux-roues volé, sans permis dans la rue Anatole France, le conducteur a tenté d'échapper à un contrôle de la police municipale. Le jeune homme, âgé de 23 ans, s'est alors engagé dans la rue Durand. Il a ensuite percuté un policier, qui s'était placé au milieu de la route pour lui signifier de s'arrêter.

Le mis en cause a été interpellé vers 17h15 ; sa garde à vue a été prolongée. Il est poursuivi pour "violence avec arme par destination sur personne dépositaire de l'autorité publique", "délit de fuite", "refus d'obtempérer", "défaut de permis de conduire", et "vol de scooter". 

La durée de l'ITT prescrite au policier n'a, pour l'heure, pas encore été déterminée.

 

 http://www.lagazettedemontpellier.fr/57919/montpellier-sans-permis-il-percute-un-policier-municipal-sur-un-scooter-vole.html


Le 12 mai 2019

De sources syndicales nous apprenons
le suicide d'un Collègue Policier Municipal sur la Commune

d'Orange (84)
Cinq collègues qui se donnent la mort, il y a lieu de s’inquiéter !
Les adhérents et les membres du bureau national de l’USPPM
présentent leurs plus sincères condoléances à
la famille et
aux proches, RIP
.

 


 

 

 

Les maires et les PIE

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Lot-et-Garonne.gifLes maires ont parfois de drôles de façons de concevoir la sécurité, en effet, nombre d'entre eux décident de doter les policiers municipaux de pistolets à impulsions électriques, mais pas d'arme à feu, c'est le cas dans le département du Lot et Garonne :  dans un journal local nous pouvons lire que dans les communes de Marmande et Tonneins, les policiers municipaux allaient être équipés de Pistolets à Impulsions Électriques plus connus sous le nom de : "Tazer ".

Les  "Tazers" sont des armes intermédiaires mais  ne peuvent remplacer les armes à feu, elles ne sont pas toujours une réponse appropriée face aux  armes dont peuvent se servir les délinquants et les terroristes de nos jours.

Pour un agent qui ne dispose que d'un "tazer", les chances de pouvoir assurer la sécurité d'autrui et la sienne risquent fortement d'être compromises et lorsque Monsieur le maire de Tonneins, Dante Rinaudo déclare que ces armes seront exclusivement portées la nuit mais en aucun cas la journée, nous pouvons nous poser la question de savoir si nos victimes du devoir ont été abattues lâchement de nuit uniquement...

Souhaitons que rien de fâcheux ne se produise la journée, dans ces communes où les policiers municipaux n'ont pas tous les moyens d'assurer pleinement leurs missions.

Autres lieux mais même constat, dans le département de la Seine Maritime, certains  policiers municipaux havrais devront attendre la nuit pour pouvoir utiliser un PIE afin d'assurer la sécurité d'autrui et la leur.

Ces décisions sont insuffisantes et même si  nous ne le souhaitons pas, dans le moyens terme, il est fort probable que certains événements nous donnent encore une fois raison...

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.