Site de l'USPPM

banniere_animee.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2019 portés à notre  connaissance: 

 Déjà 83   blessés et 6 morts en 2019

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 2017, 68 blessés en 2018

Martigues (13) : ivre il frappe des policiers municipaux et finit en garde à vue.

Lundi après-midi vers 17h, les policiers municipaux de Martigues repèrent un homme torse nu qui déambule sur le quai général Leclerc.

Au moment de son contrôle, celui-ci se saisit d'un bâton et frappe violemment les forces de l'ordre.

3 policiers municipaux ont été légèrement blessés, un autre plus sérieusement avec un arrêt de travail de 10 jours à la clé.

En garde à vue pour violence, cette personne sans domicile fixe refusé hier de sortir de sa cellule dans le commissariat de Martigues comme de répondre aux policiers.

Il sera déféré ce mercredi matin au parquet en comparution immédiate.

Lire l'article sur maritima.info

 

Le 12 mai 2019

De sources syndicales nous apprenons le suicide d'un Collègue Policier Municipal sur la Commune

d'Orange (84)


Cinq collègues qui se donnent la mort, il y a lieu de s’inquiéter !
Les adhérents et les membres du bureau national de l’USPPM
présentent leurs plus sincères condoléances à
la famille et
aux proches, RIP
.

Pouvoirs des maires ?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

biarritz_2012.jpgDans un journal  du sud ouest de la France, nous pouvons lire le 29 juin 2013, les propos prétés à Monsieur le Maire de Biarritz : « Toutes les annulations passent dans mes mains », assure l’édile, qui a même établi trois catégories d’indulgences ...

Alors que les textes de loi sont clairs : Code de procédure pénale : Articles 529-2, 529-10, 530 et 530-1, R49-14 et R49-18 et Code de la route : Article L121-3, Monsieur le Maire ne peux donc pas annuler une procédure.

On peut lire plus loin : . « Le premier problème, c’est les PV donnés à tort. Notre police municipale n’est pas très qualifiée. Très souvent, elle met des contraventions qui n’auraient pas dû être mises »,

Comment un Maire peut-il tenir de tels propos à l'encontre d'agents de police assermentés ayant suivis une formation initiale et une formation continue le long de leur carrière ?

Et enfin en ce qui concerne la décision du sénateur maire datant du vendredi 16 mai 2008 », « ne seront plus relevées les infractions suivantes : téléphone portable, ceinture, contrôle technique, non-apposition d’assurance » en aucun cas un maire ne peut restreindre les compétences des agents de police municipale.

Alors que l'on demande aux agents de police municipale de faire preuve de professionnalisme, si ces faits sont avérés, cela démontrera que certains de nos édiles ne font encore pas la différence entre leur rôle et fonction et la notion d'électoralisme.

Nous suivons cette affaire avec la plus grande attention et attendons donc la fin de l’information judiciaire qui serait en cours...

M. DEL PISTOIA Jean Louis

Directeur national de la communication de

l'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux

 E-mail; :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.