Site de l'USPPM

banniereusppmrevue.gif

L'USPPM c'est Quoi?

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

lssue d'un ancien syndicat local de policiers, qui à l'époque étaient tous des agents municipaux, l'USPPM fut le premier syndicat national de police municipale.

Le syndicat est né de la volonté de l'union de plusieurs collègues à DRAGUIGNAN sous l'impulsion de Monsieur BARDY qui de fait a été désigné Président et ensemble ils ont décidé de nommer le premier syndicat au sein de la Police Municipale UNION SYNDICALE PROFESSIONNELLE DES POLICIERS MUNICIPAUX.

À cette époque ces collègues avaient compris que c'est cette union qui ferait leur force, cette force qui depuis 47 ans fait dire le droit et défend les collègues et la profession.

En fait par UNION il faut entendre rassemblement de collègues ce qui n'a rien à voir avec une quelconque fusion syndicale .

Il est officiellement reconnu par le Conseil d'État comme un syndicat professionnel de la police municipale ayant qualité pour défendre ses intérêts. L'USPPM a été présidée par Jean-Marie BARDY jusqu'en 2004.

L'USPPM revendique à son actif l'indemnité spéciale de fonction en faveur des policiers municipaux, l'avancement à l'échelon égal ou supérieur pour la police puis pour l'ensemble de la fonction publique, la carte tricolore, un projet de loi sur la bonification de 1 an tous les 5 ans. Elle a contesté devant le Conseil d'État les décrets de novembre 2006 ayant refondu quasi totalement la police municipale.

C'est le syndicat de police municipale qui exerce le plus grand nombre de recours sur le plan juridique. On lui prête la majeure partie des jurisprudences existantes en matière de police municipale. Néanmoins, cette forme de syndicalisme serait semble-t-il particulièrement mal appréciée par l'administration tant locale que nationale.

Un chargé de Mission du Ministère de l'Intérieur aurait qualifié l'USPPM "d'extrémiste" avec laquelle il ne fallait pas négocier. Ainsi, nombre de secrétaires généraux (Mms Baudry, Crouzet et Michel) de l'USPPM, ont été ou sont sanctionnés, rayés des cadres puis réintégrés grâce à l'action juridique de leur syndicat.

Jusque dans les années 1990, l'USPPM est l'interlocutrice privilégiée du gouvernement en matière de négociations professionnelles du métier de policier municipal. Avec l'arrivée de nouveaux syndicats, principalement des filiales des grandes centrales syndicales, l'USPPM est par la suite reçue comme un syndicat parmi les autres. Puis, après 1999, l'USPPM n'est plus invitée à la table des négociations. Cependant, l'USPPM reste toujours l'interlocutrice privilégiée des parlementaires de l'Assemblée et du Sénat. La quasi totalité des questions au Gouvernement posées à l'Assemblée ou au Sénat sur les sujets concernés sont issues de l'USPPM.

Le syndicat multiplie les actions communes avec les autres syndicats (SNPM, CFTC-PM) lorsque le besoin s'en fait sentir (rencontre conjointe devant les différentes instances de la république, plaintes communes...) afin de rajouter du poids à la voix de la Police Municipale.

L'USPPM ne cherche pas de solutions alternatives, elle a des revendications qui sont très claires, et les exprime au quotidien avec beaucoup de force et de conviction sans aucune complaisance a l'égard de qui que ce soit. Son Président ne pratique pas la langue de bois, et n'a jamais varié dans ses déclarations.

Des Policiers Municipaux se sont succédé à sa présidence. Bernard VELLUTINI de 2004 à 2014, policier municipal à LUNEL, Benjamin DEBREU, Chef de Service dans une police municipale d'Alsace, puis, depuis l'assemblée générale du 9 octobre 2017, Grégory VALETTE, délégué des Bouches du Rhône et chef de service dans les Bouches du Rhône.

Les particularités de l'USPPM:

  • Tous les membres du bureau du syndicats et du conseil d'administration sont agents de police municipale. En plus d’agir pour la profession sur leur temps de repos, preuve de leur volonté et de leur engagement, ils servent aussi sur le terrain, ne bénéficiant d’aucun détachement permanent pour exercer leur fonctions syndicales. ils sont au plus près de la réalité du terrain pour mieux vous défendre.
  • Contrairement aux syndicats dits représentatifs, l'UPPM ne prend pas des cotisations importantes pour vous diriger vers un avocat en cas de problème. À l'U.S.P.P.M, ce sont des policiers municipaux, qui connaissent le métier, qui vous connaissent, qui connaissent la réglementation afférente à notre fonction, des policiers qui vous aident, qui vous guident, qui rédigent les procédures nécessaires à votre défense.

Certains pensent encore qu'un syndicat non représentatif n'est pas apte à défendre les collègues et la profession devant les instances juridiques ou gouvernementales, qu'il vaut mieux adhérer à une des grandes centrales syndicales. L'USPPM est encore là (n'en déplaise à certains) pour prouver le contraire.

Adhérer à l'USPPM, c'est préserver ses droits, c'est faire dire le droit!

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.