Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2019 portés à notre  connaissance: 

 Déjà   107  blessés et 8 morts en 2019

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 201768 blessés en 2018

A Poligny, il mord le policier municipal en pleine rue
Mercredi soir un événement a provoqué une certaine confusion dans la Grande Rue.
Ce mercredi soir, alors même que l’association théâtrale Mi-Scène effectuait sa parade de présentation de sa nouvelle saison dans les rues de Poligny, un événement a provoqué une certaine confusion parmi les spectateurs qui suivaient la parade.
Un homme à terre mais ce n’était pas du théâtre

En passant dans la Grande-Rue, un homme était à terre. Il était maintenu au sol par plusieurs autres personnes. Il ne s’agissait pas d’une scène de cette parade théâtrale comme certains ont pu le croire mais bel et bien d’un banal fait-divers.

Vers 18h30 cet individu, toxicomane et qui avait ingéré des cachets a dit ne pas se sentir bien. La police municipale lui a porté secours et les sapeurs-pompiers ont été alertés. Peu après, l’homme s’est subitement relevé et a indiqué qu’il allait partir sans attendre les secours qui étaient en cours d’intervention. Il a violemment menacé puis mordu un policier municipal. L’individu a été maîtrisé et maintenu à terre pour sa propre sécurité avant d’être conduit à l’hôpital de Lons-le-Saunier. La gendarmerie s’est portée sur les lieux. A priori, l’auteur des faits, un jeune homme âgé d’environ 20 ans, ne réside pas à Poligny.


https://actu.fr/bourgogne-franche-comte/poligny_39434/il-mord-policier-municipal-pleine-rue_27169462.html?fbclid=IwAR1EBmZl9pse2XKp8VXR4oK-c-uYPvbP8QbYl1jVgDb3U1-YMEV9LXjJ5eE

 

  Décès inexpliqué d'un policier municipal d'Orléans

Le parquet d'Orléans a chargé les enquêteurs de la police judiciaire d'éclaircir les circonstances du décès d'un agent de la ville et de sa défenestration survenue vendredi. Y a-t-il un lien, entre l’homme retrouvé mort au bas d’un immeuble vendredi après-midi, avenue de Trévise, à Orléans, et le communiqué relatif au décès d’un agent de la police municipale, adressé par la ville d’Orléans quelques heures plus tard ? Il s’agit bien de la même personne indique le parquet d’Orléans, qui confirme aussi l’ouverture d’une enquête.

« Zones d’ombre »

L’agent n’était pas en tenue et « pas en fonction....

Lire la suite de l'article sur larep.fr

Hommage à Monsieur BARDY

User Rating:  / 0
PoorBest 

Hommage à Monsieur BARDY

décédé le 11 août 2006
Ancien président, membre fondateur de l’USPPM

 

 

       Au détriment de sa vie privée et de sa santé, monsieur BARDY a lutté de toutes ses forces dans l’intérêt des policiers municipaux et du respect du Droit. Monsieur Bardy était un EXEMPLE de syndicaliste. Le syndicalisme pour lui rimait avec sacerdoce.
      Bien qu’il y ait beaucoup, voire énormément de dysfonctionnements dans nombre postes de police municipale, dus très certainement à la négligence et/ou l’égocentrisme de certains élus avec la complaisance, voire la complicité de certains syndicats qui se revendiquaient hier représentatifs, la police municipale possède un certain nombre de protections et acquis sociaux, qui lui sont tous dus.
      Oui, tous ces acquis lui sont dus, à lui seul. Jean-Marie est non seulement le père de l’USPPM, mais aussi le père du syndicalisme en police municipale. Pendant maintes années, l’USPPM fut la seule formation syndicale de la police municipale. C’est le plus ancien syndicat de notre corporation, depuis 1970. Grâce à Jean-Marie, nous avons l’ISF, l'avancée à l’échelon égal ou supérieur avec application à toute la FPT, la carte tricolore, le projet de Loi sur bonification du 1/5ème désormais revendication de toutes les formations syndicales. C’est aussi le père de la Jurisprudence protégeant les policiers municipaux dans tous les domaines. Ancien policier national, il fût OMP et reversé en police municipale, chef d’un « commissariat ». Il prit parti pour défendre les agents sous ses ordres, en créant de quasiment rien l’USPPM.

       A titre personnel, je vous dis un grand merci, Monsieur BARDY.

 

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.