Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2019 portés à notre  connaissance: 

 Déjà    15  blessés  en 2020

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 201768 blessés en 2018. 2019 :130 blessés, 10 morts

 

[INTERVENTION] Infractions en cascade

En milieu de nuit du 19 au 20 février, les gendarmes de la Grande-Motte interviennent pour prendre en charge un individu, auteur de plusieurs infractions, interpellé par la police municipale.

Lors d’une patrouille, les policiers municipaux constatent que le conducteur d'un véhicule commet plusieurs infractions au code de la route.
Ce dernier circule à une vitesse excessive, chevauche une ligne continue et omet d'utiliser son feu clignotant alors qu'il change de direction.
Ils décident d'actionner leurs avertisseurs sonores et lumineux en vue de le faire stopper et de procéder à son contrôle. Après une course poursuite, l'un des policiers municipaux parvient à rattraper l’individu, seul occupant du véhicule, et l’interpeller.
Alors qu'il est menotté, le mis en cause simule un état d'inconscience pour ne pas se relever. Un policier municipal lui tapote la joue et l'individu réplique en lui portant un coup de pied au visage.

Arrivés sur les lieux les gendarmes font face à un refus du mis en cause de se soumettre à un dépistage ainsi qu’aux vérifications de son état alcoolique.
Après interrogation des fichiers, il apparait que son titre de conduite n’est pas encore établi suite une réussite récente à l’examen et que le véhicule, qui ne lui appartient pas, n'est pas assuré.
Placé en garde à vue et entendu après une période de dégrisement, l’individu reconnaît les faits, indiquant avoir consommé de la bière au cours de la soirée.

Il fait l’objet, par décision du magistrat saisi, d’une convocation par officier de police judiciaire devant le tribunal correctionnel pour le 2 juin prochain.
Sur sa demande, les contraventions sont relevées par procès-verbal électronique.

(source Gendarmerie de l'Hérault)

 

 

 

 

Reims, des pm en maintien de l'ordre

User Rating:  / 1
PoorBest 

Faisant suite aux évènement de Reims, L'USPPM a adressé au Préfet de la MARNE un courrier pour demander à ce que soit ouverte une enquête de l'IGPN pour déterminer l'identité du ou des donneurs d'ordre, ainsi que la nature de la mission confiée ce jour là aux policiers municipaux, considérant que ceux-ci avaient ainsi été exposés à des risques qui ne sont pas les leurs et pour lesquels ils ne sont pas formés, la responsabilité personnelle de ces agents sur le plan pénal en cas d'usage de la force pouvait être engagée, ce qui n'est pas acceptable.

 

Monsieur le Préfet, Nous entendons vous interpeller sur la présence de policiers municipaux déployés lors de la manifestation des gilets jaunes sur la commune de Reims ou de nombreuses dégradations ont eu lieu. Ainsi sur le site internet de FRANCE BLEUE, notre organisation constate que des policiers municipaux parfaitement identifiables, casqués et armés de flashball sont alignés aux côtés de Policiers Nationaux face à des manifestants. Des éléments qui rapportent la preuve irréfutable de la participation illégale des policiers municipaux de Reims à une mission de maintien de l'ordre, ce qui d'ailleurs est également confirmé par les propos de Monsieur le Maire dans " L'UNION". Dans ces circonstances nous sollicitons que soit ouverte une enquête de l'IGPN pour déterminer l'identité des donneurs d'ordre et au dela la nature de la mission confiée aux policiers municipaux ce jour là considérant que les policiers municipaux ont été exposés à des risques qui ne sont pas les leurs et pour lesquels de surcroit ils ne disposent d'aucune formation. Une situation de nature également à engager leur responsabilité pénale en cas d'usage de la force. Souhaitant être informé des suites que vous entendez donner à la présente, Veuillez croire, Monsieur le Préfet en l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Bernard VELLUTINI Secrétariat Juridique USPPM BP30 34402 LUNEL-CEDEX

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.