Site de l'USPPM

banniereusppmrevue.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2021 portés à notre  connaissance: 

  124  blessés en 2020 ,  déjà 59 blessés en 2021

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 201768 blessés en 2018. 2019 :130 blessés, 10 morts, 2020 1 mort

Un policier se fait mordre lors d’une interpellation au Cannet

Contacté par la police municipale parce qu’il avait laissé ses chiens enfermés dans sa voiture, un Cannettan a insulté les agents et s’est rebellé lors de son interpellation, jusqu’à mordre un agent.

Il possède un berger allemand de 9 ans et un berger malinois de 5 mois. Mais c’est bien lui qui était enragé, lundi dernier vers 17h. Au point de mordre un agent municipal lors de son interpellation mouvementée. Un peu plus tôt, les policiers municipaux avaient été alertés par des passants, qui avaient constaté que deux chiens étaient enfermés dans une voiture, sur la place Benidorm au Cannet.

Sur le pare-brise, un papier avec le numéro de téléphone du propriétaire. Lorsque ce dernier est appelé par le centre de contrôle, c’est un flot d’insultes qui se déverse au téléphone.

À 17h40, l’individu, travailleur intérimaire d’une quarantaine d’années, se présente sur place, les choses s’enveniment à nouveau avec les fonctionnaires présents, car le propriétaire des chiens est visiblement de très mauvais poil! Après de nouvelles injures, l’homme au caractère de pitbull mal dressé est menotté mais continue de se débattre, distribuant des coups de pied, jusqu’à user de ses canines sur le bras d’un agent (sans gravité)…

Entendu au commissariat de Cannes, l’homme assagi a expliqué qu’il avait juste pris le temps de se réveiller avant de descendre, et que les insultes s’adressaient à ses voisins, et non pas à son interlocuteur policier. Déféré au parquet de Grasse pour une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel ce mercredi après-midi, ce prévenu qui ne manquait pas de mordant a été condamné à effectuer 160 jours de travaux d’intérêt général sous dix-huit mois, et devra indemniser les policiers municipaux.

https://www.nicematin.com/faits-divers/un-policier-se-fait-mordre-lors-dune-interpellation-au-cannet-684350

 

Circulaire covid-19 du 1er septembre 2020

User Rating:  / 1
PoorBest 

Depuis le 01 septembre 2020 une circulaire précise les conditions de travail en cette période de pandémie, je demande à tous les agents PM adhérents ou simples sympathisants de veiller au respect de ces mesures.

Dans de trés nombreux postes de police, sous prétexte de continuité de service publique les collègues ayant étés en contact avec une personne infectée continuent de travailler en attendant les résultats du test, C'est intolérable.

De plus vous trouverez ci-joint une liste de pathologie vous permettant de faire valoir votre droit à autorisation spéciale d'absence ci-aprés https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000042284852&dateTexte=20200901

Décret n° 2020-1098 du 29 août 2020 pris pour l'application de l'article 20 de la loi n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020

ARTICLE 2

Sont regardés comme vulnérables au sens du I de l'article 20 de la loi du 25 avril 2020 susvisée les patients répondant à l'un des critères suivants et pour lesquels un médecin estime qu'ils présentent un risque de développer une forme grave d'infection au virus SARS-CoV-2 les plaçant dans l'impossibilité de continuer à travailler :
1° Etre atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
2° Etre atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :

- médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
- infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
- consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
- liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;

3° Etre âgé de 65 ans ou plus et avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires ;
4° Etre dialysé ou présenter une insuffisance rénale chronique sévère.

La Circulaire relative à la prise en compte dans la fonction publique de l'Etat de l'évolutionde l'épidémie de covid-19 (fourni en pièce jointe pour téléchargement) précise la conduite à tenir faîte la appliquer également dans vos postes,

Downloads: 74

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.