Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2019 portés à notre  connaissance: 

 Déjà   116 blessés et 8 morts en 2019

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 201768 blessés en 2018

Aulnay, lundi 18 novembre. David, policier municipal et champion de MMA, gravement mordu par un pitbull lors d’une intervention.

Le 19 novembre 2019

« Il a senti son bras craquer, se broyer sous la pression de la mâchoire du molosse. Il hurlait à ses collègues de tirer! Mais il était secoué comme un pantin : ils avaient peur de le toucher. » L'émotion est encore palpable au commissariat de police municipale d'Aulnay, ce mardi.

La veille, un policier municipal a été attaqué par un pitbull. Ses collègues ont été contraints d'abattre le chien. Grièvement blessé au bras, l'agent a été transporté en urgence à l'hôpital Bégin, à Saint-Mandé (Val-de-Marne). Il sera arrêté pour « au moins un mois », précise sa hiérarchie.

Violemment mordu au bras

« Nous avons été appelés par un voisin, vers 17h45, pour un chien divaguant dans la rue », raconte une source proche de l'affaire. Sur place, trois agents aperçoivent le pitbull.

Ils sollicitent le propriétaire, tentent de fermer le portail, mais le chien bondit sur David, l'un des policiers. Lequel est aussi champion de MMA, un sport de combat ultra-violent où de nombreux coups sont permis. Las : après l'attaque, il dira à sa hiérarchie avoir immédiatement senti qu'il « n'avait aucune chance ». L'homme se protège le visage avec le bras, lequel est violemment mordu.

Malgré le Taser, le chien ne lâche pas

Ses collègues frappent le molosse, lui tirent dessus avec un taser. Mais le chien ne lâche pas. « Ils ont été contraints de faire feu », assure la hiérarchie du policier. Touché quatre fois, le pitbull est tué. Dans la foulée, une patrouille arrive en renfort. L'un des agents, ex-pompier, prend en charge le collègue « en attendant les secours », précise-t-on dans son entourage, soulignant les « blessures profondes, os et tendons à nus ».

Le propriétaire a été placé en garde à vue et les trois policiers ont déposé plainte contre lui pour des menaces de mort qu'il aurait proféré à leur encontre

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/aulnay-un-policier-champion-de-mma-grievement-blesse-par-un-pitbull-19-11-2019-8196912.php?fbclid=IwAR2jJdfZC_Wj7w6jQIOf3eKNR1AOoMEpgdpcxPkWwRg0s9TQHahCT-YnMYQ

 

 

 Décès inexpliqué d'un policier municipal d'Orléans

Le parquet d'Orléans a chargé les enquêteurs de la police judiciaire d'éclaircir les circonstances du décès d'un agent de la ville et de sa défenestration survenue vendredi. Y a-t-il un lien, entre l’homme retrouvé mort au bas d’un immeuble vendredi après-midi, avenue de Trévise, à Orléans, et le communiqué relatif au décès d’un agent de la police municipale, adressé par la ville d’Orléans quelques heures plus tard ? Il s’agit bien de la même personne indique le parquet d’Orléans, qui confirme aussi l’ouverture d’une enquête.

« Zones d’ombre »

L’agent n’était pas en tenue et « pas en fonction....

Lire la suite de l'article sur larep.fr

La police municipale d'Angoulême en grève

User Rating:  / 1

ANGOULEME ! vous avez bien dit ANGOULEME !

QUEL BORDEL !

L'USPPM fortement représentée au sein de la collectivité d'Angoulême a mis à jour de nombreuses irrégularités portant atteintes au droit des administrés  et des policiers !

 

Trop c'est trop !

 

Nous demandons à être reçus par le Maire et l'ouverture rapide de négociations .

 

Préavis de grève généralisée du 20 au 25 aout 2019 pendant le festival du film francophone

(Ci-dessous en téléchargement)

 

Downloads: 265

Une meilleure retraite !!!

User Rating:  / 0

UNION SYNDICALE PROFESSIONNELLE

DES POLICIERS MUNICIPAUX

------U.S.P.P.M.------

UNE MEILLEURE RETRAITE POUR LES POLICIERS MUNICIPAUX !!!

«  A l’heure où Monsieur CASTANER aurai évoqué et soutenu devant le Haut Conseil une possible meilleure retraite pour les policiers municipaux, nous ne pouvons que faire le constat que les disparités relevées par Monsieur Marc BECAM en 1982 dans le projet de loi n° 167 entre les policiers nationaux et policiers municipaux au terme de plus de 35 ans sont toujours d’actualité que cela soit en activité ou une fois l’heure de la retraite sonnée. Une preuve que socialement depuis 40 ans, malgré les tripatouillages successifs approuvés par les syndicats représentatifs aux termes de réunions de la fumeuse CCPM, les policiers municipaux n’ont rien obtenu de très significatif de leurs employeurs publics que sont pour nombre Députés et Sénateurs !

Nous ne pouvons qu’espérer que Monsieur CASTANER obtiendra contrairement en 1982 que Sénateurs et Députés s’accordent, les premiers ayant voté le projet de loi de Monsieur Marc BECAM en faveur de la retraite des policiers municipaux, les seconds l’ayant renvoyé aux calendes grecques »

 

Downloads: 60

 

Victoire de l'USPPM à SALLES

User Rating:  / 2

UNION SYNDICALE PROFESSIONNELLE

DES POLICIERS MUNICIPAUX

------U.S.P.P.M.------

COMMUNIQUE

« Un collègue de la commune de SALLES ayant fait le choix d'être représenté par son avocat et soutenu par l'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux a obtenu que trois décisions du Maire de la commune soient annulées par le juge administratif de Bordeaux.

Ainsi les premiers juges ont ils annulé la décision du Maire de Salles de ne pas reconnaître imputable au service l'accident dont il a été victime. Les juges ayant considéré que le fait pour le DGS de ne pas avoir serré la main de notre collègue, alors en tenue, dont s'en est suivi une altercation est un accident imputable au service, enjoint au maire de reconnaître imputables au service les congés de maladie, condamné la commune à verser 1200 euros au titre du CJA

Les premiers juges ont également annulé la décision du Maire de Salles de refuser le bénéfice de la protection fonctionnelle, enjoint à celui-ci d'accorder le bénéfice de la dite protection et à verser 500 euros au titre du CJA.

Les premiers juges ont également annulé l'arrêté par lequel le Maire de Salles a entendu baisser le coefficient servant de base de calcul de son IAT et enjoint à la commune de Salles de réexaminer le taux versé, condamné la commune à verser 1200 euros au titre du CJA.

(TA de BORDEAUX-3/07/2019-M.F c/Cne de Salles-Req n°1802439)

(TA de BORDEAUX-3/07/2019-M.F c/Cne de Salles-Req. n° 1702073)

(TA de BORDEAUX-3/07/2019-M.F c/Cne de Salles-Req. n° 1705220)

Le Secrétariat juridique

Demande décoration PM de Thionville

User Rating:  / 0

Monsieur le Préfet,


Chaque jour les policiers municipaux font la démonstration de leur réelle implication quant à la sécurité des personnes et des biens y compris aux côtés de leurs homologues de la Police et de la Gendarmerie Nationales et nombre d'entre eux, sont eux aussi auteurs d'acte héroïques.

Ainsi, le mardi 25 juin 2019 à 23h30 trois policiers municipaux de la ville de Thionville n'ont pas hésité à mettre leurs vies en danger afin de secourir trois personnes qui risquaient la noyade.

Grâce à l'intervention de Steve Grzembielewski,Florent Mescolini et Patrick Verlet deux personnes ont été sauvés, la troisième victime n'ayant pu être réanimée par les secours.

Considérant les faits, je sollicite de votre bienveillance que vous jugiez opportun, d'envisager que ces trois policiers municipaux fonctionnaires émérites, dont les dossiers personnels laissent apparaître plusieurs témoignages de satisfaction, puissent recevoir la médaille pour acte de bravoure à l'échelon bronze.

En espérant que la présente retienne toute votre attention et que vous y donneriez la suite qu'il convient,

Veuillez croire, Monsieur le Préfet en l'assurance de mes sentiments les meilleurs.

Downloads: 18

AIMARGUES ACTION DE L'USPPM

User Rating:  / 0

UNION SYNDICALE PROFESSIONNELLE

DES POLICIERS MUNICIPAUX

------U.S.P.P.M.------

AIMARGUES QUAND L'USPPM SAISIE MONSIEUR LE PREFET DU GARD

 

Suite à des turbulences au sein du poste de Police Municipale l'Union Syndicale des Policiers Municipaux devait s'intéresser au recrutement contractuel du Directeur Général des Services de la commune d'Aimargues et rapidement se rendre à l'évidence qu'un tel recrutement était intervenu sur la base d'une procédure manifestement irrégulière.

Saisi Monsieur le Préfet du Gard auquel ne pouvait-être opposé le délai de recours contentieux faute de transmission au contrôle de légalité de l'acte litigieux, devait suivre notre raisonnement juridique et porter à la censure du Tribunal Administratif de Nîmes le recrutement contractuel au moyen d'un référé.

Par ordonnance en date du 13 juin 2019, le Tribunal Administratif en attendant la décision au fond devait suspendre l'exécution du contrat

(TA de MONTPELLIER-13/06/2019- M.Préfet du Gard c/Cne d'Aimargues-Req. n° 1901716)

L'USPPM fait encore une fois la démonstration de son action à s'assurer du respect des statuts de la fonction publique territoriale, à l'heure ou certains cris aux loups face à la volonté du gouvernement de contractualiser la fonction publique et visiblement sont peu actifs à faire appliquer la loi existante !

LA PM AURAIT-ELLE SON AFFAIRE BENALLA ?

User Rating:  / 1
Les éléments montrent la présence d'un individu en présence de policiers municipaux, un individu en tenue d'intervention, casqué, armé.  Individu qui n'appartiendrait à aucune unité de la Police Nationale, ni même à aucun cadre d'emploi de la Police Municipale définis par les décrets de novembre 2006 et du 21 avril 2011 . Un individu utilisant les véhicules de la police municipale. Du jamais vu, d'autant que ces faits se sont produits à la vue de tous sans que cela ne suscite la moindre réaction. Des clichés pris lors des manifestations des gilets jaunes !
 
L'USPPM a dores et déja saisi Monsieur le Ministre de l'Intérieur d'autant que d'autres éléments pourraient démontrer que le service auquel pourrait appartenir ce quidam assurerait dans de nombreuses communes regroupées au sein d'une agglomération des missions de sécurité publique, situation qui pourrait être confirmée  par des clichés photographiques. "
 CLiquer pour le diaporama
Cliquer pour le diaporama

Lynchage d'un collègue à Troyes l'USPPM réagit

User Rating:  / 0

L'USPPM par l'intermédiaire de Monsieur VELLUTINI Bernard membre de la direction du contentieux et ancien président a saisi le ministère de l'intérieur concernant la violence des évènements s'étant produits le 12 mai 2019 à Troyes.

Nous ne pratiquerons jamais la langue de bois et dénoncerons sans cesse les violences dont nos collègues sont victimes fautes d'un pouvoir politique et d'une justice inefficace.

Une seule solution :  des peines exemplaires !

https://actu17.fr/troyes-un-policier-municipal-roue-de-coups-lors-dune-intervention-est-serieusement-blesse/

 

Downloads: 24

Subcategories

  • Le Site
  • Quelques Références

    L'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux est à l'origine de nombreuses jurisprudences permettant la défense de policiers municipaux.

    Voici un florilège de celles-ci, diverses et variées; elles prouvent l'implication du syndicat quant à la défense du cadre d'emploi de la police municipale.

  • L'USPPM c'est Quoi?

    Présentation de l'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux, Premier Syndicat de défense des Policiers Municipaux. Depuis 1970!

    Faire dire le Droit!

  • Les Membres du Bureau

    Présentation des Membres du Bureau National de l'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux

  • Les Délégués

    Présentation des Délégués de l'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.