Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2021 portés à notre  connaissance: 

  124  blessés en 2020 ,  déjà 103 blessés en 2021

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 201768 blessés en 2018. 2019 :130 blessés, 10 morts, 2020 1 mort

Villeurbanne (69) : Violences contre des policiers municipaux : un adolescent écroué

Un jeune homme de 17 ans a été placé en détention provisoire, et deux majeurs ont été condamnés, mercredi, en comparution immédiate à 100 jours-amendes à 10 € pour s’en être pris violemment à des policiers municipaux.

Les faits qui leur sont reprochés ont été commis vendredi 23 juillet vers 17 h 30, rue Poizat à Villeurbanne où plusieurs individus bloquaient l’accès au parking du tram. La police municipale est intervenue pour les déloger et a été prise à partie. Une jeune policière a été personnellement visée par des injures à caractère sexiste et, avant de quitter les lieux, les individus ont jeté des pierres sur les forces de l’ordre.

Deux policiers, légèrement blessés, ont subi deux jours d’ITT. Ils ont déposé plaint et l’exploitation des images des caméras piéton dont ils sont équipés a permis d’identifier quatre suspects ont été interpellés mardi à leurs domiciles respectifs. Ils ont nié les faits, l’un d’eux reconnaissant seulement une banale bousculade. Au terme de la garde à vue, l’un d’eux a été relaxé par le tribunal.

https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2021/07/29/violences-contre-des-policiers-municipaux-un-adolescent-ecroue?fbclid=IwAR2Yhq2T6df7Yj3fIUGK3vSwN6slLZzohZssJjMndaoZAZnRyYZdkVZArHk

 

COVID19

User Rating:  / 0
PoorBest 

covid 19 4960246 960 720Nos armées engagées depuis dix ans vont guerroyer ici et là sur de nombreux théâtres d’opérations militaires disposant sans aucun doute des moyens utiles ce à grand renfort de milliards d’euros, alors que nous découvrons avec effroi que nous ne disposons ne pas des moyens nécessaires à mener une guerre sanitaire sur notre propre sol face à un ennemie redoutable et sans aucun doute prévisible.

Alors que nous n’avons pas de masques, de gants pour protéger à minima les soignants en première ligne, des soignants qui meurent en héros, ni les fonctionnaires engagés dans cette lutte manifestement inégale, comme les policiers, gendarmes et policiers municipaux dont le Ministre de l’Intérieur osera soutenir que ceux-ci ne sont pas en risque, la réalité de ces derniers jours viendra le contredire. Mais soyez fiers vous perdrez la vie en héros !

Idem pour celles et ceux qui chaque jour assurent l’approvisionnement en subsides élémentaires de chacun, ils percevront en consolation une prime, la prime de la peur, une prime pour mourir en silence, en anonymes.

Si nous n’avions pas d’argent pour préparer cette guerre prévisible contrairement à d’autres guerres, nous avons des experts qualifiés comme tels, ce qui aurait du nous rassurer. Des experts qui avouent s’être trompés dont l’on continue pourtant de s’enquérir de l’avis soit disant éclairé. Des experts sans l’avis desquels il est impossible de prendre la décision d’appliquer un remède au mal..il faut attendre comme si nous en avions le temps ! Certains vont passer outre, désobéir seront-ils punis pour cela !200312 Z RU093 001

Pendant des semaines il ne fallait pas céder à la panique, une petite grippe ni plus ni moins, impensable de paralyser le pays pour partie, transports publics bondés, rassemblements ici et là de milliers de personnes en toute insouciance, scrutin électoral, ouvrant ainsi une voie royale à ce redoutable ennemi qui n’épargne personne, pour in fine le 15 mars en arriver à cette paralysie partielle du pays, le confinement et pour longtemps sans doute !

Le moment viendra ou il faudra s’expliquer, expliquer aux familles pourquoi ils ont perdu un voir des proches, pourquoi au nom d’une ligne budgétaire l’on nous a sacrifié.

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.