Site de l'USPPM

banniere_animee.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2021 portés à notre  connaissance: 

  124  blessés en 2020 ,  déjà 81 blessés en 2021

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 201768 blessés en 2018. 2019 :130 blessés, 10 morts, 2020 1 mort

Loire : un policier municipal en civil a été agressé ce vendredi matin à Saint-Etienne

Un policier municipal qui allait prendre son service a été agressé vers 7h30 ce vendredi matin à Saint-Etienne. Blessé légèrement, il n’a pas été hospitalisé. Il a porté plainte. Une enquête a été ouverte.

Un policier municipal a été agressé ce vendredi matin vers 7h30, sur le parking du Clapier, non loin du centre-ville de Saint-Etienne.
Le policier était en civil, cherchait une place pour se garer et allait prendre son service. Soudain, un homme lui demande des cigarettes. Le policier dit qu’il n’en a pas. Le ton monte. Des coups sont échangés. Des mots aussi. L’agresseur aurait traité le policier de sale flic.
Selon le policier municipal, l’agresseur l’aurait reconnu. Le policier a travaillé dans le quartier pendant vingt-trois ans. Aujourd’hui, il a ses fonctions ailleurs.

L'agresseur est activement recherché


A la suite de ces faits, le policier municipal remontre dans sa voiture et décide d’appeler ses collègues. Selon la police nationale, il n’y a pas eu d’interpellation. Mais les caméras de surveillance devraient permettre de retrouver rapidement l’agresseur.

Le maire (LR) de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole Gaël Perdriau a aussitôt réagi après cette agression.
"Je condamne avec la plus grande fermeté l'agression inadmissible dont a été victime un agent de la police municipale, écrit-il dans un communiqué. Je tiens à assurer, avec Nicole Peycelon, adjointe chargée de la tranquillité publique et Marie-Jo Pérez, conseillère municipale déléguée, de notre total soutien le policier ainsi que l'ensemble des agents de la police municipale de la ville de Saint-Etienne qui effectuent un travail difficile et dangereux, avec dévouement et professionnalisme, au service de nos concitoyens''.

Gaël Perdriau, qui est également président de la commission sécurité de France urbaine, dénonce le délitement de la société.
''Il est temps, poursuit-il, que soient prises des mesures véritablement dissuasives avec des peines sévères et réellement exécutées avant que la  généralisation de la violence portée par une haine irraisonnée de l'autre quel qu'il soit, conduise  notre République dans l'impasse et notre société dans une fragmentation irrémédiable''.

Cette agression intervient quelques jours après celle d'un policier à Rive-de-Gier. Ce dernier avait été grièvement blessé par une bouteille. Il est sorti du coma et avait publié une vidéo pour dire stop aux agressions.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/loire/saint-etienne/loire-un-policier-municipal-en-civil-a-ete-agresse-ce-vendredi-matin-a-saint-etienne-2100811.html?fbclid=IwAR2q8jnSJEKkZ_qaEt40YjH5dsiXv9CizPp-PpYOVSNzpehzJqAkjRi1G-0

 

Pouvoirs des maires ?

User Rating:  / 1
PoorBest 

biarritz_2012.jpgDans un journal  du sud ouest de la France, nous pouvons lire le 29 juin 2013, les propos prétés à Monsieur le Maire de Biarritz : « Toutes les annulations passent dans mes mains », assure l’édile, qui a même établi trois catégories d’indulgences ...

Alors que les textes de loi sont clairs : Code de procédure pénale : Articles 529-2, 529-10, 530 et 530-1, R49-14 et R49-18 et Code de la route : Article L121-3, Monsieur le Maire ne peux donc pas annuler une procédure.

On peut lire plus loin : . « Le premier problème, c’est les PV donnés à tort. Notre police municipale n’est pas très qualifiée. Très souvent, elle met des contraventions qui n’auraient pas dû être mises »,

Comment un Maire peut-il tenir de tels propos à l'encontre d'agents de police assermentés ayant suivis une formation initiale et une formation continue le long de leur carrière ?

Et enfin en ce qui concerne la décision du sénateur maire datant du vendredi 16 mai 2008 », « ne seront plus relevées les infractions suivantes : téléphone portable, ceinture, contrôle technique, non-apposition d’assurance » en aucun cas un maire ne peut restreindre les compétences des agents de police municipale.

Alors que l'on demande aux agents de police municipale de faire preuve de professionnalisme, si ces faits sont avérés, cela démontrera que certains de nos édiles ne font encore pas la différence entre leur rôle et fonction et la notion d'électoralisme.

Nous suivons cette affaire avec la plus grande attention et attendons donc la fin de l’information judiciaire qui serait en cours...

M. DEL PISTOIA Jean Louis

Directeur national de la communication de

l'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux

 E-mail; :This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.