Site de l'USPPM

banniere_animee.gif

La Revue

Le Pack USPPM

pack usppm

Adhésion

BulletinAdhesionthumb

Derniers Communiqués

newsletter-bg

Blessés en service en 2021 portés à notre  connaissance: 

  124  blessés en 2020 ,  déjà 26 blessés en 2021

Rappel: 87 en 2012, 69 en 2013, 92 et 1 mort en 2014, 84 blessés et 2 morts en 2015, 41 en 2016, 53 blessés et 2 morts en 201768 blessés en 2018. 2019 :130 blessés, 10 morts, 2020 1 mort

Près de Montpellier. Lattes : un policier municipal percuté et blessé par un chauffard

Un policier municipal de Lattes a été blessé à un bras, ce vendredi, alors qu'il voulait intercepter un chauffard, qui a foncé sur lui après avoir forcé un contrôle.

INFO METROPOLITAIN/ Un policier municipal de Lattes, au sud de Montpellier, a été légèrement blessé à un bras par un chauffard, ce vendredi en milieu d’après-midi il a volontairement foncé sur lui. Des policiers de la Sécurité publique du commissariat central de Montpellier et des policiers municipaux avaient mis en place un contrôle de vitesse avec un radar mobile, positionné entre le centre-ville de Lattes et le hameau de Maurin, quelques jours après l’accident mortel survenu sur la RD 116.

Une voiture a été enregistrée à une vitesse élevée et a illico fait l’objet d’un signalement à un équipage positionné un peu plus loin. Aux signaux de deux policiers municipaux lattois, le conducteur a ralenti et a fait mine de se garer au bord de la route. Mais, alors que les agents se portaient à sa hauteur, il a brusquement redémarré et a volontairement foncé sur eux, percutant l’un d’eux à un bras. Et, il a poursuivi sa route à vive allure.

Grâce à la plaque d’immatriculation qui a été relevée, les policiers ont rapidement obtenu l’adresse du chauffard, qui a été interpellé en début de soirée, devant son domicile de la cité Astruc, sur la route de Lodève, à Montpellier. Âgé d’une vingtaine d’années, déjà connu de la justice, actuellement sous contrôle judiciaire et non titulaire du permis de conduire, il a été placé en garde à vue au commissariat central.

https://actu.fr/occitanie/lattes_34129/pres-de-montpellier-lattes-un-policier-municipal-percute-et-blesse-par-un-chauffard_40007327.html?fbclid=IwAR0B5TjasNrJIOnlbPOEx1EehprBGG9Xln1pHcxcNrVgWzbcwZt5X5sg7Ss

 

 

Alès...

User Rating:  / 1
PoorBest 

Il semblerait que le Maire d'Alès accumule les "maladresses"

En effet, dans sa commune un véhicule non conforme aux textes et comportant une inscription douteuse circulerait, le véhicule nouvellement affecté aux "policiers ruraux" (?) munis de feux spéciaux...

Celui-ci stationne son véhicule sur un emplacement réservé aux handicapés, quant à ce véhicule, il présente également une anomalie :

"Selon les dispositions du décret n° 89-655 du 13 septembre 1989 relatif aux cérémonies publiques, préséances, honneurs civils et militaires, seuls le Président de la République, les membres du gouvernement, les membres du parlement, le Président du Conseil constitutionnel, le Vice-Président du Conseil d’État, le Président du Conseil économique et social et les Préfets dans leurs départements (les sous-Préfets dans leurs arrondissements) ont le droit d’apposer une cocarde tricolore sur leur véhicule.

 

Un Maire qui utiliserait ce signe commettrait un délit qui peut aller jusqu’à l’usurpation de signes réservés à l’autorité publique, puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Le fait que des cocardes soient librement vendues dans le commerce est sans incidence sur la gravité des faits."

 

"L'exemple vient d'en haut"...

Newsletter

Connectez-vous pour entrer sur le site

avocatAvocat partenaire de l'USPPM
Maître PELZER Stéphane
Avocat aux barreaux de Paris et de Luxembourg
Docteur en droit public
Ancien gardien de la paix
Pour joindre Maître PELZER, veuillez vous adresser au service contentieux de l'USPPM.