Site de l'USPPM

banniere_animee.gif

Juvignac APM/ASVP

User Rating:  / 0
PoorBest 

Juvignac : la commune s'oppose à son policier municipal

J-F. C.
14/11/2013, 06 h 00
Le conflit oppose un policier municipal à un ASVP.
Le conflit oppose un policier municipal à un ASVP. (Archives)

Des violences ont opposé ce policier municipal à un ASVP, le 15 octobre dernier.

"Il n’y avait aucun contentieux entre eux. Il s’agissait d’un simple contrôle routier. Cet agent de surveillance de la voie publique (ASVP, NDLR) s’est comporté de manière détestable puis il est parti", lâche, sans décolérer, Bernard Vellutini, le président de l’Union syndicale professionnelle des policiers municipaux (USPPM).
Car, depuis que cette affaire de violences ayant opposé un policier municipal à un ASVP à Juvignac, le 15 octobre dernier (lire nos éditions des 25 et 29 octobre), l’affaire a, semble-t-il, pris une tournure tout autre que celle attendue par les agents.
Selon Bernard Vellutini, le policier municipal en question ferait l’objet d’une procédure disciplinaire, engagée par la Ville.

Cela dépasse l’entendement !

Pourquoi ? "Pour trouble public, parce que ce policier aurait exercé des violences sur cet ASVP. Ce que réfute l’enquête de gendarmerie (*) et l’enquête interne. Cela dépasse l’entendement !" Aujourd’hui, nous nous posons des questions. Notamment si cet ASVP ne bénéficie pas d’un certain nombre de protections. Mais moi, je ne suis pas colleur d’affiches et je défendrai cet agent. D’autant que le policier mis en cause n’a jamais été incriminé dans quelque comportement agressif que ce soit. ce jour-là, il a contrôlé un automobiliste comme il en aurait contrôlé un autre. De fait, je suis très étonné de la réaction de la collectivité. C’est la première fois que je vois cela. Et si l’administratif se place sur le terrain politique, c’est intolérable", fustige Bernard Vellutini.

(*) Les investigations en question sont toujours en cours.