Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

Carton plein pour le garde champetre

User Rating:  / 0

Beuvry GC

Evreux, la presse se saisi de l'affaire

User Rating:  / 0

L'affaire d'EVREUX fait parler d'elle et la presse s'en saisi. La Dépêche titre "Le "Benalla" d'Évreux"

Capture1

capture2 capture3 capture4 capture5 capture6

 

Le "Benalla" d'Evreux mis à l'écart

conservatoire1

conservatoire2 conservatoire3

Communiqué de presse concernant Evreux

User Rating:  / 0

communiqué de presse 001

FIA de Chef de Service

User Rating:  / 0

Courrier à l'attention du directeur du CNFPT de Rouen qui forme le nouveau chef de service de la PM d'EVREUX

courrier CNFPT Rouen p1

page2

Encore une victoire

User Rating:  / 0

Nancy

Justce administrative de Marseille

User Rating:  / 0

177016993 2938369596407970 342945058476873430 n

Communiqué: Procédure disciplinaire Marly Les Compiegne

User Rating:  / 0

196066213 2967932033451726 2249141802759444147 n

La sécurité des Policiers Municipaux

User Rating:  / 0

miFace à la multiplication des refus obtempérer comportements dangereux pour les policiers municipaux, L’Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux est intervenue auprès de Monsieur Gérald DARMANIN. Des comportements pouvant porter gravement atteinte à l’intégrité physique mais également engager la responsabilité pénale des policiers municipaux lors de l’ouverture du feu pour se protéger d’un acte violent susceptible de tuer.

Attentif à nos préoccupations, Monsieur le Ministre de l’Intérieur a saisi de notre intervention Monsieur le Garde des Sceaux, Ministre de la justice aux fins d’un examen approprié.


Nous ne pouvons pas nous résoudre à cette idée que des drames puissent se produire. Des drames qui pourraient être évités par l’application des sanctions les plus lourdes prévues par le code pénal , de nature à dissuader le passage à l’acte du plus grand nombre et enfin peut-être espérer mettre un terme à la multiplication de ces actes totalement irresponsables dans tous les cas inadmissibles en ce qu’ils peuvent engager malgré eux la responsabilité des policiers.

Nous sommes en droit d’attendre de notre justice qui a le dernier mot en matière de violence qu’elle nous protège par les décisions qu’elle rend au quotidien.


La direction du contentieux
USPPM

 

SECURITE PM page 001

page2