Site de l'USPPM

banniereusppmrevue.gif

Les PIE pour Saint OMER, l'USPPM réagit

User Rating:  / 0
PoorBest 

Quotidiennement, les membres de l'USPPM examinent les médias afin de réagir aux articles concernant la police municipale. vous Trouvez ci après une nouvelle intervention cette fois ci dans le journal en ligne lavoixdunord.fr concernant l'acquisition de PIE par la commune de Saint Omer.

guillemet orange15x15Madame Monsieur bonjour
A la suite de votre article http://www.lavoixdunord.fr/region/saint-omer-la-police-municipale-s-arme-de-tasers-ia37b0n3227418 en ma qualité de directeur national de la communication de l'Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux, je souhaiterais réagir.
En effet, nous pouvons lire les propos de Monsieur Frédéric Sablon, premier adjoint, délégué à la sécurité, au sujet de la dotation en armement des policiers municipaux et les raisons qui se sont portées sur le choix des pistolets à impulsions électriques (les tasers) « On a écarté toute arme létale pour rester dans la proximité » aurait-il déclaré.
Les PIE sont des armes complémentaires mais en aucun cas de substitution, face à un individu muni d'une arme à feu, ce moyen de riposte reste bien insuffisant.
Les policiers nationaux et les gendarmes font également également partie de la police de proximité et pourtant ceux-ci sont dotés d'armes à feu, armes de légitime défense aussi.
Si des efforts sont faits pour assurer certaines missions en sécurité ces moyens de défense ne leur permettront pas forcement de protéger autrui et eux mêmes. Le gouvernement a mis à disposition 4000 armes de poing pour les maires désireux d'armer les policiers municipaux de leur commune pourquoi avoir choisi une option plus onéreuse et moins efficace ?

Je vous prie d'agréer Madame Monsieur mes salutations distinguéesguillemet orange15x15ouvert