Site de l'USPPM

banniere_animee.gif

ANGOULEME - DES ACCUSATIONS GRAVES PORTEES CONTRE LA POLICE MUNICIPALE ET RELAYEES PAR LA PRESSE

User Rating:  / 3
PoorBest 

angouleme« L’Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux entend réagir aux accusations selon lesquelles les policiers municipaux d’Angoulême pourraient vouloir par un excès de zèle prendre en otage les Angoumoisins pour régler un conflit latent depuis plusieurs mois les opposant à leur Maire.

Ces accusations sont sans aucun fondement. Certaines Éminences Grises, tel Richelieu, qui gravitent dans les alcôves du pouvoir politique dans nos collectivités, Angoulême n’échappant pas  à cette règle, semblent oublier qu’il ont fait le reproche il y a peu aux policiers municipaux de privilégier la prévention au quantitatif. Des Éminences grises qui feraient preuve d’un grand courage si elles assumaient leurs propos en lieu et place de laisser accuser les policiers municipaux. Soutenir que les policiers municipaux d’Angoulême pourraient vouloir ainsi  par un tel moyen régler un conflit latent depuis plusieurs mois avec leur maire est totalement dénué de tout fondement, alors même qu’à la suite du mouvement de grève d’une partie du personnel des négociations sont en cours.

Si Monsieur le Maire entend indiquer qu’une note aurait été adressée par Monsieur le Directeur de la Police Municipale aux policiers municipaux, pour autant une telle note ne saurait avoir pour légitimité d’avoir l’intention de limiter l’exercice de l’application de la loi aux policiers municipaux ce que confirme l’Arrêt de Cassation BOROTRA. Les policiers municipaux ne sont en rien responsables des difficultés de stationnement à Angoulême. Ce problème relève exclusivement de la gestion du domaine public par le Maire à qui il appartient de le résoudre et les policiers municipaux ne sauraient s’abstenir d’exercer leur mission de sécurité publique sous le prétexte que des solutions seraient à l’étude. Stationner sur un trottoir relève bien d’un problème de sécurité publique qui pourrait soutenir le contraire à la Mairie d’Angoulême ?

De telles accusations soutenues par des Ediles auprès des administrés démontrent sans aucun doute le peu de considération des policiers municipaux qui contrairement à ces édiles dont la seule volonté à la veille d’échéances électorales est de rester sur le fauteuil de prince, ne se placent pas sur le plan politique mais sur le seul plan de la sécurité publique sans aucune autre considération »

 

Pour mémoire, l'action de l'USPPM à Angoulème:

Angoulême l'USPPM dans la Presse

Angoulême l'USPPM interviewée sur France Bleu Charente

La Police Municipale d'Angoulême en grève

 

Les articles se référant à Agoulême sur le site de l'USPPM