Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

SAUMUR, un agent défendu par l'USPPM ne sera pas sanctionné

User Rating:  / 0
PoorBest 

"... Le seul engagement de la procédure disciplinaire n’est pas un acte anodin sans conséquence, un tel acte peut affecter outre la carrière mais également l’agent sur le plan moral ce en dehors de toute sanction, ce qui pour les princes  semble superfétatoire au point d’agir péremptoirement et pour qui les excuses le sont alors tout autant... "

(cahier - USPPM)

Il aura suffit qu’une administrée, sans doute ayant des connaissances, adresse à un cadre de la commune de SAUMUR un courriel le 10 AOUT 2019 sur le comportement ce même jour de notre collègue à son égard pour que l’Autorité territoriale engage à son encontre la procédure disciplinaire le 7 janvier 2020 !

 

Assisté par notre délégué au cours de l’entretien contradictoire et ce après avoir livré au préalable des observations écrites, étant relevé de la tardiveté avec laquelle l’administration entendait sanctionner un agent sur des faits qui relèvent du quotidien des policiers municipaux, notamment le rappel aux règles de sécurité aux piétons qui se mettent en péril. Tardiveté qui ne pouvait que mettre en difficulté dans ces circonstances l’agent , niant toutefois  ce à aucun moment de l’accomplissement de ses missions ce tout au long de sa carrière n’avoir jamais eu le moindre comportement contraire à son code de déontologie.

 

Comment se souvenir ce après plusieurs mois avec l’exactitude qui convient, d’avoir rappelé les règles à une mère de famille, sans doute n’ayant pas apprécié simplement le fait d’être interpellée en public dont l’enfant ayant échappé à sa vigilance s’est précipité sur le passage piéton au risque de se faire reverser par un automobiliste !

 

L’opportunité de la sanction relevant de la seule compétence de l’ Autorité territoriale, celle-ci après avoir été interrogée sur ses intentions, devait nous informer le 3 avril 2020 qu’elle entendait renoncer à toute idée de sanction.