Site de l'USPPM

banniereusppmrevue.gif

Lettre Ouverte de l'USPPM

User Rating:  / 1
PoorBest 

LETTRE OUVERTE A :
Madame Marlène SCHIAPPA Ministre déléguée au Ministre de l’Intérieur
Madame Lauriane ROSSI Député des Hauts de Seine
Madame Charlotte BAELDE Conseillière Régionale Ile de France
Madame Isabelle DEBRE Vice Présidente du Conseil Département d’Ile de France
Monsieur Joachim TIMOTEO Conseiller Départemental des Hauts de Seine
Madame Jacqueline BELHOMME Maire de Malakoff
Madame Claude FAVRA Premier Adjoint de Montrouge
Monsieur Georges TOUCHAIS, Président de la section locale de la SMLH
Monsieur Daniel DALIN, Président du CreFOM
Monsieur Nicolas NORDMAN, Maire Adjoint de Paris

Mesdames et Messieurs,

 

istockphoto 509918802 1024x1024

C’est plein d’amertume qu’au nom de notre profession que nous nous adressons publiquement à vos consciences si vous en avez une....

Si la profession pourrait vous remercier de vous recueillir en mémoire de notre collègue Clarissa JEAN-PHILIPPE tombée victime du devoir à Montrouge, vous ne devez jamais oublier que son sacrifice au combien manifestement inutile , elle qui n’a pu espérer un instant pouvoir sauver sa vie, ni même espérer empêcher un sinistre individu de poursuivre sa route et d’abattre quatre innocents de plus, est de la responsabilité du monde politique auquel vous appartenez, une vérité qu’il ne fait pas bon entendre, mais une réalité, ne l’oubliez jamais.

Pendant que ses proches, pleurent une fille, une sœur, un élu sauf à être passé de vie à trépas depuis, dort sans doute du sommeil du juste auprès des siens.
Les mines déconfites, les seaux de larmes, les belles oraisons funèbres sous fond de décorum grandiose, les breloques posées sur un cercueil, les recueillements quels qu’ils soient n’effaceront pas, n’effaceront jamais à nos yeux les responsabilités du monde politique dont les mains sont tâchées de sang, du sang de tous ces sacrifices inutiles.

Combien de temps encore, Mesdames et Messieurs du monde politique, allez vous nous opposer le principe de la libre administration des collectivités locales au droit à la sécurité au travail, conscients de l’existence d’un risque de mort évident pour nous les policiers municipaux, l’actualité ayant rappelée ce risque à Conflans et Nice encore tout récemment ?

Combien de temps encore votre monde va t-il nier l’évidence, à l’heure ou l’on nous annonce la création future d’une Police Municipale à Paris, une police municipale non armée à Paris selon la volonté de son maire, Paris frappé par l’horreur des attentats en 2015 ?

Combien, Mesdames et Messieurs du monde politique, vous faudra t-il encore de sacrifices inutiles dans nos rangs, dans un pays qui chaque jour un peu plus s’enfonce dans l’hyper violence qui ne connaît aucune limite territoriale, les lois que vous votez depuis 20 ans apparaissant comme de piètres remparts pour nous protéger ?

Vos recueillements n’effaceront jamais assurément la responsabilité du monde politique, et nous préférerions de loin que vous agissiez pour que cela ne se reproduise plus ; Pour que ces femmes et ces hommes qui avec courage assurent bien souvent avec des moyens dérisoires à faire craindre le pire pour eux chaque jour la sécurité de tous, disposent des moyens de leur noble mission, de sauver leur vie et de sauver celle des autres.

Le Bureau National USPPM