Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

La CGT de NIORT contre l'armement des PM

User Rating:  / 0
PoorBest 

MAIRIE

Après SUD CT, c’est au tour du syndicat CGT de NIORT de s’opposer à l’achat d’armes pour les policiers municipaux considérant que cela serait les exposer à des risques importants. Un syndicaliste qui semble ignorer que la décision d’armer ou pas les policiers municipaux relève de la seule compétence exclusive du maire sous le contrôle du Préfet semblant remettre en cause une délibération du Conseil Municipal qui n’a que pour seul et unique but se prononcer sur le seul achat des armes au motif que le maire n’aurait pas consulté le CHSCT.

Ce syndicaliste semble avoir rayé de sa mémoire que notre collègue Clarissa JEAN PHILIPPE, sans doute pour ne pas être exposée, n’était pas armée. Nous devons lui rappeler qu’elle à cependant perdue la vie et avec elle quelques kilomètres plus loin 4 innocentes victimes.

Ce syndicaliste qui pose sourire aux lèvres fier de son exploit, ignore également que ni la délinquance, ni la criminalité, ni le terrorisme, ni la simple folie des hommes ne s’arrêtent aux portes de telle ou telle commune, ignorant également que les policiers municipaux quelle que soit la nature de la mission confiée qui ne peut que relever de la sécurité publique, peuvent au détour d’une rue être en présence de faits d’une violence extrême face auxquels ils seront naturellement des cibles privilégiées.

Une telle position est irresponsable pour un syndicaliste qui fait référence aux obligations de sécurité qui pèsent sur les épaules des employeurs publics, à l’heure ou notre profession dans l’exercice de sa mission de sécurité publique qui expose ses membres à des risques majeurs avérés, mission étrangère à celle des jardiniers et peintres territoriaux sans doute, compte de plus en plus de blessés graves et 14 victimes du devoir depuis 1986, époque ou celui-ci était encore en culotte courte sur les bancs de l’école maternelle.

Osera t-il demain tenir le même discours devant la veuve et les orphelins d’un collègue de NIORT victime du devoir alors que celui-ci aura été privé de pouvoir assurer sa sécurité au travail dans des conditions optimum ? 

 

 

M.Bernard VELLUTINI