Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

Le Sénat rejette le projet de création d’une police municipale à Paris

User Rating:  / 0
PoorBest 

senat

L’Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux est parfaitement en accord avec Monsieur Sébastien LECORNU Ministre en charge des collectivités locales.

 

Madame HIDALGO, ne saurait vouloir mettre en place une sous police municipale dont l’action serait exclu du domaine de la sécurité publique, sans moyen de protection et de riposte, alors même que celle-ci légitime une telle création par un accroissement particulièrement notable des faits de délinquance, de criminalité, abstraction faite des actes de terrorisme, ce qui serait naturellement placer les fonctionnaires dans une insécurité certaine sans besoin  que ceux-ci s’y exposent au cours d’engagements dans un tel contexte.

 

Il est heureux que les Sénateurs aient fait preuve de bon sens, un tel projet ne pouvait que conduire au sacrifice inutile de fonctionnaires sur l’autel de la bêtise politique, simplement pour satisfaire les desseins électoralistes de Madame HIDALGO à la veille d’un scrutin.

 

Il est totalement irresponsable aujourd’hui de maintenir les polices municipales dans un état d’insécurité permanent dans certaines communes face à l’hyper violence qui ne connait aucune limite territoriale, c’est conduire des fonctionnaires à un sacrifice inutile, comme à Montrouge où notre collègue Clarissa JEAN PHILIPPE n’était pas armée, sans doute pour ne pas l’exposer. Elle perdra toutefois la vie au travail et avec elle quelques kilomètres plus loin 4 autres innocentes victimes.

 

Comment, accepter que des femmes et des hommes dont la mission est d’assurer la sécurité publique sur tout le territoire national, une mission qui les expose à des risques majeurs impossibles à prévenir, ne puissent pas disposer des moyens utiles et plus que jamais nécessaires à cette noble mission, ce au nom du principe de la libre administration des collectivités locales, alors que la Constitution protège ?

 

Si le Sénat a retoqué le projet de Madame HIDALGO,  il ferait sans doute preuve d’un bon sens certain en jugeant utile de légiférer sur la question de l’armement généralisé des policiers municipaux dans un contexte d’hyper violence, sauf à attendre que se produisent d’autres drames.

 

Le Bureau National