Site de l'USPPM

Banniere_rejoigneznous.gif

L'USPPM reçue à la délégation aux coopérations de sécurité au ministère de l'Intérieur.

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le 9 janvier 2018, l’ USPPM été reçue par Monsieur le Préfet Philip Alloncle,  délégué aux coopérations de sécurité au ministère de l'Intérieur en compagnie de son Secrétaire général Christophe Marboutin  au sein des locaux de la délégation.

Le Président Grégory VALETTE ainsi que le Directeur National du Contentieux ont exposé un grand nombre de problématiques liées à notre profession.

Sujet abordés :

-Implication risquée des policiers municipaux dans certains dispositifs de prévention et de lutte anti-terroriste;

-Confrontation des policiers municipaux à des  risques identiques à ceux auxquels sont soumis nos collègues de la police nationale lors de la mise en place de patrouille mixte;

-Absence d’armement obligatoire en catégorie B1° 9mm parabellum malgré une menace terroriste constante;

-Demande d’accès à tous les fichiers de police y compris le fichier des personnes recherchées;

-Sensibilisation des services de police et de gendarmerie sur les compétences et les missions des policiers municipaux;

-Demande d’une véritable doctrine d’emploi des polices municipales;

-Problème de sécurisation des lieux accueillant des policiers municipaux, notamment le cas des antennes du CNFPT qui ne sont pas du tout sécurisées pour se prémunir de la menace terroriste;

-Fortes réserves émises quant à la nouvelle Police de Sécurité Quotidienne (patrouilles mixtes, extension des compétences) sans la prise en compte  totale de toutes nos revendications sociales : bonification d’un an tous les cinq ans concernant notre départ à la retraite, intégration de toutes nos primes dans le calcul de la pension de retraite et réalignement de notre salaire sur celui de la police nationale, le travail de voie publique se faisant le même;

rdv délégation-Carence de l’état dans le domaine du contrôle de la légalité et positionnement illégal des directeurs contractuels à la tête des services de police municipale.

-Glissement de tous les policiers municipaux vers la catégorie B

Les représentants de l’USPPM ont été écoutés mais le principe de la libre administration des collectivités territoriales, souvent utilisé comme réponse, restera toujours un obstacle, le combat syndical continue.

(Sur la photo au centre Monsieur Le Préfet, à sa gauche Monsieur Marboutin et à sa droite Monsieur VALETTE.)